Antoinette Fouque - Site Presse

Architecture d'intérieur
Antoinette Fouque - Site Presse

Antoinette Fouque, la mère de la féminologie

Antoinette Fouque (Antoinettefouque-presse) présente une authentique répulsion pour les "-isme", qui, d'après elle, font référence à une idéologie. Elle fait par conséquent naître le nom "féminologie". Dans les pages de plusieurs essais, Antoinette Fouque détaillece qu'elle appelle la féminologie. "Le dictionnaire universel des créatrices" parait en 2013, il met en lumière quarante siècles de création des femmes.

Antoinette Fouque, une militante du droit des femmes

Le droit des femmes fut le combat de la vie d'Antoinette Fouque. Pour empêcher toute récupération, le sigle MLF a été enregistré. A la fin de la décennie 70, Antoinette Fouque et d'autres activistes font le choix d'enregistrer le Mouvement de libération des femmes avec le statut d’une association. Avec l'aide de quelques militantes, elle lance le Mouvement de Libération des Femmes.

Antoinette Fouque, de Marseille à Paris

Antoinette Fouque a vu le jour à Marseille. Elle passe une enfance paisible dans la cité phocéenne. La jeune femme étudie dans les Bouches-du-Rhône avant de poursuivre à La Sorbonne. La Marseillaise est encore à l'université lorsqu'elle se marie. Antoinette Fouque a de qui tenir dès lors que son père est un syndicaliste.

Les Editions des femmes permettent à Antoinette Fouque de promouvoir l'élan créateur des femmes. Les ouvrages dont les auteurs sont des femmes sont proposés dans sa première librairie dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés à Paris. Lieux de rencontres, les boutiques de livres lancées par l'écrivaine restent ouvertes jusqu'à minuit. Totalisant des centaines de livres consacrés à la pensée des femmes, la maison d’édition d’Antoinette Fouque aide de nombreuses auteures à diffuser leurs idées.